Bienvenue ...


Commune du Sud du département du Rhône, située dans les Monts du Lyonnais, sur les premiers contreforts du Massif Central, Larajasse a la particularité, outre ses très nombreux hameaux , d'être constituée de trois bourgs bien distincts :

  • Lamure
  • Laubépin
  • Larajasse

... A Larajasse


D'une superficie de 3361 hectares pour une altitude qui varie de 530 à 938 mètres, distante de 45 km de Lyon et de 40 km de Saint Etienne, elle cumule, du fait de cette implantation géographique, fortes caractéristiques identitaires, charme et douceur de vivre.

Ses 1750 habitants sont "Les Jarsaires".

Informations municipales

Ouverture des déchèteries

Situées à St Matin en Haut et Montrottier, les deux déchèteries de la Communauté de Communes des Monts du Lyonnais rouvrent leurs portes, le lundi 27 avril :
  • pour répondre aux besoins urgents d’évacuation des déchets des particuliers
  •  et suite à la reprise des activités des professionnels.
Tous les déchets sont acceptés, sauf les pneus et les textiles. Les volumes seront limités à  1m3/jour pour les particuliers et 4m3/jour pour les professionnels.
L’ouverture se fera aux  horaires habituels.
Un justificatif de domicile de moins de trois mois est obligatoire et vous sera demandé à l’entrée. Seul les résidents ou entreprises des communes membres seront acceptés

Afin de protéger les usagers ainsi que les agents, les gestes suivant sont à appliquer :
  • Adopter les gestes barrières et le port du masque est fortement conseillé,
  • Pas de contact avec les gardiens et les autres usagers,
  • Pas d’aide du gardien pour décharger les déchets,
  • Veiller à n’avoir aucun contact avec les équipements du site (apporter votre propre balai).

Nombre d’usagers admis par site : 4 usagers maximum.
Le gardien en fonction du type de déchets et de remplissage des bennes peut modifier le nombre d’usagers sur site tout en respectant 1 usager max par benne. L’accès peut être refusé si les bennes sont pleines ou si l’horaire de fermetures des sites est atteint.
 

 

INFORMATIONS COVID-19

Informations, recommandations et mesures sanitaire disponibles sur le lien du gouvernement : 

https://www.gouvernement.fr/info-coronavirus


Un numéro vert répond en permanences à vos questions, 24h24 et 7j/7 sur le Coronavirus/COVID-19 au

0800 130 000

 

 

Demandes d'autorisation d'urbanisme

Si vous avez pour projet de mener des travaux sur vos propriétés (construction, agrandissement, démolition, aménagement...), vous devez remplir une demande d'autorisation d'urbanisme. A cette fin, vous trouverez sur le site suivant toutes les informations nécessaires, ainsi que les formulaires CERFA que vous devez compléter et retourner en mairie : https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/N319
 

Cartes nationales d'identité

Depuis le 21 Mars 2017, toute demande relative aux cartes nationales d'identité doit se faire dans les mairies équipées d'un dispositif de recueil particulier. Vous trouverez sur ce lien la liste des communes habilitées en Auvergne Rhône Alpes. Vous pouvez contacter n'importe quelle commune de cette liste, peu importe votre lieu de résidence.

La mairie habilitée à faire les cartes d'identité la plus proche de la commune de Larajasse est St Symphorien sur Coise. Il faut prendre rendez-vous auprès de leur service au 04 78 44 37 57. Attention de bien anticiper vos démarches car le délai moyen pour un rendez-vous est de deux mois, auquel il faut rajouter un mois de délai pour la réalisation de la carte d'identité en elle-même.

Afin de gagner du temps lors de votre rendez-vous, il est fortement conseillé de faire une pré-demande en ligne sur le site : http://predemande-cni.ants.gouv.fr/ Vous pouvez également vous rendre en Mairie de Larajasse pour retirer un formulaire CERFA à compléter.

Vous pouvez consulter la liste des pièces justificatives nécessaires à votre dossier ici.

Dans tous les cas, n'hésitez pas à contacter la Mairie de Larajasse au 04 78 48 42 87 pour toute demande d'information afin que nous puissions vous aider dans la réalisation de votre dossier.
 

L'autorisation de sortie de territoire est rétablie pour les mineurs

A partir du 15 janvier 2017 les mineurs quittant le territoire national, non accompagnés d’un adulte titulaire de l’autorité parentale, devront être munis :

  • d’une pièce d'identité valide : carte nationale d'identité ou passeport en fonction des exigences du pays de destination ;

  • d’une autorisation individuelle de sortie du territoire (AST), complétée et signée par le titulaire de l’autorité parentale ;

  • d’une copie de la pièce d’identité du titulaire de l’autorité parentale signataire de l’AST.

L’AST sera exigible pour tous les mineurs résidant habituellement en France, quelle que soit leur nationalité.

Quelles démarches sont à effectuer ?

Il n’y a pas besoin de se déplacer. L’AST prend la forme d’un formulaire accessible sur le site www.service-public.fr (https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F1359) et à remettre complété et signé au mineur. L'AST sera demandée aux points de sortie du territoire français.

D'autres documents sont-ils nécessaires ?

Le mineur doit être en possession, comme avant, d’un document de voyage. Pour l’espace Schengen, et toute l’Union européenne, une carte nationale d’identité suffit. Pour les pays hors Union européenne, un passeport reste le plus souvent nécessaire. Pour certains pays un visa est exigé. Il est conseillé de préparer son voyage en vérifiant au préalable les documents demandés, sur l'espace dédié du site internet du ministère des affaires étrangères, dans la rubrique « conseils aux voyageurs » (http://www.diplomatie.gouv.fr/fr/conseils-aux-voyageurs/conseils-par-pays/).

Le mineur ressortissant d’un pays tiers et non bénéficiaire de la libre circulation devra également être muni, outre de son passeport, d’un document permettant son retour en France (il s’agit notamment du Titre d’Identité Républicain (TIR), du Document de Circulation pour Etranger Mineur (DCEM),  ou d’un visa long séjour). Le document utilisé doit être en cours de validité.

Pour quelles sorties du territoire ?

L’AST sera requise en cas de voyage individuel ou collectif (sortie scolaire, séjour linguistique ou centre de vacances) dès lors que le mineur voyage sans être accompagné d'un adulte titulaire de l’autorité parentale. Elle devra être présentée pour toute sortie du territoire. Ce dispositif est applicable à l'ensemble du territoire national, y compris en outremer. Lors de vols directes entre l'hexagone et un territoire ultramarin (sans escale sur un territoire étranger), l'autorisation de sortie du territoire ne sera pas requise. Elle sera par contre nécessaire en cas d'escale à l'étranger (y compris si le mineur n'y effectue qu'un transit sans quitter la zone internationale). ​
Quelle est la durée de validité de l'AST ?

La durée de l’AST est fixée par l'adulte titulaire de l'autorité parentale (durée d’un voyage ou période fixe). Toutefois, l’autorisation est délivrée pour une durée maximale d’un an.

Composteurs :

Vous habitez dans le village, et souhaitez valoriser près d’un tiers de la poubelle et diminuer ainsi les coûts et la pollution liés à la gestion des déchets.
La commune de Larajasse s'est inscrit dans cette démarche, nous avons installé des composteurs dans les 3 bourgs :
- Lamure : près du terrain de boule sous l'église
- L'aubépin : à côté de l'église
- Larajasse : à droite du jardin de la cure
Nous avons en mairie à votre disposition des seaux à compost au prix de 1€.
 

Vous trouverez les informations sur la cantine sur la page des écoles  

 
 

Le mot du maire

Mot du Maire mars 2020 :

C’est avec une grande humilité que j’écris ces quelques mots. En effet, je pensais terminer ce mandat au 20 mars de façon apaisée, mais il en est tout autre. Je parle au présent car après les dernières élections et les actualités liées au coronavirus, nous n’avons pas pu élire le Maire et les adjoints (prévu le 20 mars). C’est donc les élus du mandat précédent qui sont toujours en exercice jusqu’à la fin mai environ. Je salue tous les électeurs qui se sont déplacés, le taux de participation a dépassé les 31 %, un peu supérieur aux autres communes voisines qui n’avaient qu’une liste comme à Larajasse.
Je veux aussi vous parler du rassemblement du 29 février. Plus de 700 personnes et 22 Maires des Monts du Lyonnais étaient présents. Il s’est voulu pacifique et avait pour but de  dénoncer l’implantation d’une association affiliée à l’ultra droite dans un local privé. L’objectif de l’association est la vente de produits locaux, ce qui est louable ; mais cet objectif n’est qu’une façade. Il nous fallait réagir haut et fort à cette venue, comme nous l’aurions fait pour tout autre groupuscule qui voudrait, lui aussi, par des procédés différents, le chaos du pays et faire tomber la République. Des procédures administratives sont en cours. Ce paragraphe me semblait nécessaire pour clarifier quelques incompréhensions.
Enfin un point sur le coronavirus. L’épidémie annoncée touche la France. Le confinement a été choisi pour tous dans le but de limiter au maximum le nombre de malades hospitalisés. Je ne peux que vous encourager à respecter strictement les consignes. L’heure n’est pas à la polémique nous en tirerons les conséquences ultérieurement.  Certaines professions indispensables à la nation continuent de travailler. Je tiens sincèrement à les saluer et à leur apporter tout notre soutien que ce soit pour la fonction publique en général, plus particulièrement nos infirmières, nos pompiers, nos forces de l’ordre, nos services médicaux, nos professions libérales de santé, nos EHPAD, certaines associations comme nos ADMR et nos bénévoles, sans oublier le secteur agroalimentaire, les commerçants et le monde agricole.
Cette période restera dans les mémoires. Pour les personnes qui ont perdu un être cher, les funérailles ont lieu dans la plus stricte intimité, à ce jour 10 personnes sont autorisées à être présentes. Dur moment, lorsqu’une partie de notre commune voudrait leur dire un dernier au revoir.
Le confinement a été prolongé de 15 jours supplémentaires, soit jusqu’au 15 avril. Je tiens à vous alerter sur la période de «déconfinement» et les rassemblements qui pourraient suivre. Ceci pourrait réamorcer une vague de contamination. Comme actuellement, nous devrons bien continuer les gestes barrières et toute autre précaution pour un temps encore.
Au niveau communal nous avons réagi et mis en place un suivi des personnes seules ou à risques. N’hésitez pas à nous faire remonter des informations à ce sujet. Nous avons pu maintenir notre marché du vendredi soir par dérogation préfectorale.
D’ores et déjà nos manifestations sont annulées jusqu’au 30 avril. Soyez assurés de notre engagement, nous allons réussir à traverser cette période tous ensemble, dans l’efficacité et la solidarité, j’en suis persuadé.
Profitons de cette pause de l’économie et de notre vie habituelle pour répondre à de vraies questions : «Quelles sont les choses importantes de la vie ?» «Qu’est-ce que le bonheur ?»
Bien à vous,  
                           
Le Maire Fabrice Bouchut