Bienvenue ...


Commune du Sud du département du Rhône, située dans les Monts du Lyonnais, sur les premiers contreforts du Massif Central, Larajasse a la particularité, outre ses très nombreux hameaux , d'être constituée de trois bourgs bien distincts :

  • Lamure
  • Laubépin
  • Larajasse

... A Larajasse


D'une superficie de 3361 hectares pour une altitude qui varie de 530 à 938 mètres, distante de 45 km de Lyon et de 40 km de Saint Etienne, elle cumule, du fait de cette implantation géographique, fortes caractéristiques identitaires, charme et douceur de vivre.

Ses 1750 habitants sont "Les Jarsaires".

Informations municipales

                   
Zone artisanale de Larajasse :


Quartier Bel Air, près du bourg de Larajasse et le long de la D63
Dans un environnement propice et une commune dynamique
- Lots en vente de 850 m² à 1 800 m² viabilisés
- 25 € HT le m²
Renseignements, prise de contact… à Mairie de Larajasse
04 78 48 42 87
mairie.larajasse@cc-hauts-du-lyonnais.fr


Vous trouverez les informations sur la cantine sur la page des écoles

Le mot du maire

Un mois que la rentrée des classes a sonné et avec cela les Temps d’Activités Péri scolaires (TAP) à mettre en place. Réforme Peillon (du nom du ministre de l’époque) difficile à instaurer au sein du paquebot France, tant pour les collectivités locales, que pour les parents et les équipes enseignantes. Toute cette énergie mise, normalement, pour le bien être de l’enfant …. A suivre ….
Cette réforme est obligatoire pour les écoles publiques du primaire et facultative pour les écoles privées. Il revient aux communes de la mettre en place. L’école Saint François a fait le choix de ne pas aller dans cette direction.
Pour l’école publique, plusieurs possibilités s’offraient à nous :
- S’opposer farouchement à leur mise en place pour être au final ‘retoqués’ par le tribunal administratif
- Traîner des pieds et mettre en place un temps de garderie péri scolaire supplémentaire pour répondre à la loi sans se soucier de l’enfant.
- Faire payer les activités proposées, solution de facilité mais en opposition avec l’école gratuite pour tous.
- Déléguer ces TAP à un organisme extérieur qui nous aurait coûté cher.
- Nous avons fait le choix (audacieux) de les mettre en place nous-même, sans frais supplémentaire pour les parents, en dialoguant et proposant un programme complet d’intervenants et d’activités diverses et variées.
Il nous semblait indispensable de réussir cette transition pour que les enfants soient le moins perturbés possible. La philosophie de départ a été gardée, à savoir 45 mn de TAP par jour, ce qui correspond aux 3 heures d’école du mercredi matin.
Rendez-vous en juin 2015 pour un premier bilan ….. et d’ici là gardez le moral !!!!

Fabrice BOUCHUT